Add to favourites
News Local and Global in your language
18th of November 2018

Français



AFRIQUE/RD CONGO - Hommage d’une délégation de la Communauté de développement de l’Afrique australe à l’Episcopat pour leur rôle positif dans la préparation des élections

Kinshasa (Agence Fides) – La date des élections présidentielles en République démocratique du Congo s’approche, ces dernières étant prévues pour le 23 décembre, et les initiatives au niveau national et international se multiplient pour faire en sorte que le scrutin se déroule régulièrement. Parmi les partenaires contactés se trouve la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) qui avait été chargée en 2016 de jouer le rôle de médiateur entre les parties afin de trouver une issue à la crise politique et institutionnelle ayant suivi le renvoi sine die des élections présidentielles qui devaient se tenir normalement avant la fin du second mandat du Président, Joseph Kabila, le 20 décembre de cette année-là. Grâce à la médiation des Evêques, le 31 décembre, avait été signé un accord visant à porter le pays aux élections après une phase de transition. L’accord, connu sous le nom d’Accord de la Saint Sylvestre, a été seulement partiellement appliqué mais il a permis cependant de fixer la date du vote au 23 décembre de cette année. Le rôle joué par la CENCO pour parvenir à l’Accord de la Saint Sylvestre a été reconnu par Leshele Abel Thoahiane, Chef de la délégation de Conseil consultatif électoral de la Communauté de développement de l’Afrique australe qui a rencontré à Kinshasa le 6 novembre le Secrétaire général de la CENCO, le Père Donatien Nshole. « La CENCO est donc un acteur majeur. Il est toujours bon de la rencontrer à cette période de la mise en œuvre des dispositions de cet accord vers l’organisation des élections » a-t-il affirmé. « Nous encourageons la CENCO à faire un suivi de toutes les questions qui sont encore en suspens car nous voulons nous assurer qu’il y ait des élections crédibles en RDC ». Parmi les points encore en cours de discussion se trouve l’utilisation des machines à voter électroniques, qui suscitent la crainte de la part de l’opposition, qu’elles puissent être truquées, et l’achèvement des listes électorales. Pour savoir quelles seront les indications des Evêques sur les élections, le Père Nshole a renvoyé aux conclusions de l’Assemblée plénière extraordinaire de la CENCO qui aura lieu du 20 au 22 novembre. (L.M.) (Agence Fides 08/11/2018)

Partager:Read More




Leave A Comment

More News

Dépêches de Fides en

ZENIT – Francais

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.